Le Kalimba, un instrument de musicothérapie de choix

Le Kalimba est un instrument de percussion africain que l’on trouve dans les salles de classe, les cercles de tambours et dans différents genres de musique. Il porte de nombreux noms, en fonction de son influence culturelle, y compris le « piano à pouce », un terme inventé à partir de la méthode de jeu. A l’origine, les Kalimbas étaient construits à partir de calebasses, utilisant des déchets métalliques pour former les clés. Aujourd’hui, le Kalimba peut être trouvé dans des formes et des tailles qui varient des gourdes aux carrés, des cercles et des formes plus stylisées.

Les Kalimbas ont une présence distincte dans le monde de la musicothérapie d’aujourd’hui qui offre des avantages remarquables en matière de santé et de bien-être aux personnes souffrant de handicaps physiques, de lésions cérébrales, de déficience auditive, de dépression et de troubles du spectre autistique. Les musicothérapeutes utilisent le Kalimba de différentes façons, selon les besoins et le niveau de confort du patient.

Jouer au Kalimba pour les nourrissons peut aider à calmer et à apaiser, en aidant les nouvelles mamans à se sentir moins dépassées tout en créant un lien durable entre la mère et son enfant. Il peut également être utilisé avant la naissance pour stimuler un fœtus en le jouant contre l’abdomen de la mère, permettant ainsi au son et aux vibrations d’atteindre le bébé.

Kalimba et thérapie

Les handicaps physiques, y compris les problèmes de démarche ou de mobilité qui peuvent survenir à cause de l’arthrite, peuvent être traités avec le son du Kalimba, par sa conception même qui crée de la musique avec les plus petits mouvements du pouce. En plus des avantages ressentis par le son ou le jeu du Kalimba, les vibrations produites par le Kalimba peuvent détendre différents groupes musculaires, et ces mêmes vibrations donnent aux personnes malentendantes la chance d’expérimenter la musique par le sens du toucher.

Pour soulager le stress ou soulager la dépression, l’acte de créer de la musique peut être un outil thérapeutique important. Avec le Kalimba, le son créé est léger et capricieux, permettant des changements d’humeur positifs. L’instrument est aussi facile ou complexe que l’interprète le souhaite, ce qui lui permet de contrôler le temps et le dévouement à sa musique comme il l’entend ; les interprètes peuvent choisir quelques touches pour créer une mélodie d’improvisation ou pratiquer des chansons connues, selon le temps, les capacités et la motivation.

Les bienfaits du Kalimba ont un impact positif sur le bien-être physique, neurologique et émotionnel et, à ce titre, les musicothérapeutes intègrent cet instrument de percussion africain dans l’environnement thérapeutique. Avec des avantages similaires à ceux du tambour et du didgeridoo, le Kalimba promet d’améliorer la qualité de vie des gens pour les années à venir.

Notre score
Cliquez pour évaluer ce post !
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *