Les buzzers sur les kalimbas

Bien que le son des buzzers d’un karimba soit très particulier, ce n’est pas tout le monde qui en raffole. De plus, le terme « buzzers » (qui crée un effet sonore intentionnel) est très différent de ce que nous appelons le « buzz », qui est un son non désiré et désagréable qui résulte d’une dent mal placée. Il s’agit de fixer le « buzz » dans un autre article.

 Karimba Buzzers - adding or removing

Cet article explore le rôle des hochets de karimba dans la musique africaine, examine certaines des différentes façons de les fabriquer, et vous montre comment les enlever. Je mentionne aussi une de mes façons préférées d’adoucir le son des hochets Hugh Tracey, qui, du moins à mon oreille, fait un son très agréable.

B. Michael Williams, la célèbre expert en kalimba, raconte une belle histoire dans une de ses vidéos YouTube : Le bois du kalimba représente la terre, et les dents représentent les animaux et les plantes qui vivent sur la terre. Quand ces êtres vivants agissent sur cette terre, la terre vibre. Il n’y a pas d’action sur terre qui échappe à l’attention des esprits des ancêtres – et les voix ancestrales sonnent à travers les crécelles des kalimba.

Voici une autre analogie que j’apprécie : Le son pur d’une lame de kalimba peut être presque trop doux à percevoir, tandis que le son d’une lame entourée de son bourdonnement est comme celui d’une haute montagne entourée de brumes obscurcissantes.

Considérez ce que le buzz fait au son du kalimba :

Sans le bourdonnement, la vibration pure d’une dent dure longtemps – en fait, 5 à 10 secondes.
Comme une partie de l’énergie de la dent vibrante entre dans le bourdonnement, le système dent + buzzer sera plus fort que la dent tout seul, tandis que le sustain de la dent + buzzer sera inférieur à la vibration pure de la dent. Cette diminution du sustain peut être une bonne chose – si vous essayez de jouer plusieurs notes rapidement, vous ne voulez pas vraiment que les notes kalimba durent longtemps, car le son devient embrouillé.
De plus, le buzzer introduit une distorsion à la forme d’onde – vous obtiendrez beaucoup de fréquences plus élevées non harmoniques qui sonneront, et elles seront randomisées, allant et venant… en quelque sorte gâcher la beauté avec ces nuages embués. Ou, dans mon esprit, le hasard ouvre la porte à Dieu pour qu’il intervienne et dise quelque chose que vous n’aviez pas vraiment prévu de dire dans votre musique.
Il y a plusieurs façons différentes de faire sonner le cliquetis sur un kalimba. Vous pouvez attacher sans serrer tout ce qui est difficile à attacher.

Vous pourrez vous procurer un minuscule bracelet ou une chaîne de collier et simplement le draper sur le corps du kalimba. Vous pourriez clouer un bouchon de bouteille en métal sur le corps de votre kalimba – assurez-vous simplement qu’il y a du jeu dans le clou pour que le bouchon de bouteille puisse vibrer. Ou vous pourriez faire ce que les anciens faisaient en Afrique – broder les coquilles d’escargots de terre sur le kalimba. Pourquoi ne le font-ils plus maintenant ? Essentiellement parce que les coquilles d’escargot se brisent (et les capsules de bouteille ne se brisent pas).

Kalimba diagram 760

Le demi-cercle brun clair « antidévireur » pousse la dent vers le haut (ou plutôt, les dents poussent le demi-cercle vers le bas, de sorte qu’il est maintenu en place par friction).

La barre de pression argentée « Z-bracket », avec des fentes suffisamment larges pour le passage des dents, tire les dents vers le bas et les visse sur le bois.
La pièce carrée marron clair (en coupe transversale) est le pont, et le cercle argenté est le cylindre métallique sur lequel reposent les dents.

La ligne bleu/noir/rouge représente une seule dent au fur et à mesure de son déplacement. La ligne noire représente la dent au repos. Poussez-le vers le bas (avant d’épiler les dents) et vous obtenez la ligne rouge.

Notez que lorsque la pointe de jeu, à l’extrême droite, est vers le bas, la dent entre le support en Z et le chevalet s’élèvera un peu. Relâchez la dent et elle rebondit jusqu’au profil de repos (noir), mais elle dépassera ensuite cette position d’équilibre et atteindra son autre extrémité, représentée par la ligne bleue – mais quand la pointe est en haut, le bout de la dent entre le support en Z et le pont s’abaisse.

Source KalimbaMagic

Notre score
Cliquez pour évaluer ce post !
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *