Les meilleures façons de jouer du kalimba en utilisant des effets de filtre

Les meilleures façons de jouer du kalimba en utilisant des effets de filtre

Le kalimba est un instrument merveilleusement polyvalent et plein de possibilités. Depuis sa naissance, le kalimba a fait des merveilles dans la musique classique, la musique folklorique et la musique pop et rock. Mais parfois, les joueurs du kalimba veulent augmenter leurs performances et leur son en utilisant des pédales d’effets de filtre pour varier leur jeu. Voici les meilleures façons de jouer du kalimba en utilisant des effets de filtre.

Les phasers

Pour certains, une pédale de phaser est un moyen de se démarquer. Les phasers sont des outils puissants que l’on utilise pour créer des sons avant-gardistes qui sortent des sentiers battus. En ajustant le réglage du phaser, vous pouvez obtenir des effets de réverbération pour vos mélodies peu courantes. Ils sont parfaits pour le rock et le blues et sont de bonnes alternatives aux effets de delay classiques.

Les overdrives

Les overdrives sont un autre moyen populaire de produire des effets spéciaux et intéressants avec un kalimba. Les overdrives peuvent créer un son plus lourd et mélodieux qui contraste avec le son doux et lisse traditionnellement créé par un kalimba. Ils donnent un éclat saturé et extra vibrant à votre instrument et vous offrent de nouvelles possibilités de jouer et de créer des mélodies originales.

Les distorsions

Beaucoup de joueurs du kalimba choisissent d’utiliser des pédales de distorsion pour créer des sons encore plus intenses. Les distorsions sont un outil merveilleux pour les musiciens qui jouent du kalimba en solo et qui souhaitent créer une texture plus complexe à leurs mélodies. Ils sont également un moyen intéressant pour chanter et jouer au kalimba à la fois et obtenir une suppression des sons les uns des autres. En ajustant le niveau et les réglages de la distorsion, vous pouvez également créer un son plus doux et fin qui accompagne bien d’autres instruments.

Les wahs

Les wahs sont une excellente façon d’ajouter une touche unique à votre kalimba. Les wahs peuvent être produits par des pédales ou dans certains cas par des encerclements de doigts. Ils sont intéressants à combiner avec les autres effets de filtre et peuvent être modulés avec précision. Le son wah wah offre un vibrato aigu et crée des sons subtils mais distinctifs qui sont assurés de capturer l’attention de votre public.

Modulateurs d’amplitude de forme d’onde

Les modulateurs d’amplitude de forme d’onde (AFM) sont ideaux pour ajouter de la profondeur et de la couleur à votre kalimba. La variété de sons que vous pouvez produire avec des AFM est infinie. Vous pouvez créer un effet standard et lisse, ou un effet vibrato intense et aigu, vous pouvez même produire des sons de sirène et de cloche. Les modulateurs d’amplitude de forme d’onde sont définitivement le moyen le plus polyvalent de produire des effets intéressants avec un kalimba.

Conclusion

L’utilisation des effets de filtre est un excellent moyen pour les joueurs de kalimba d’ajouter des sons intéressants à leur musique. Les effets phaser, overdrive, distorsion et AFM peuvent tous engendrer des sons magiques et uniques et encourager de nouvelles mélodies. Leurs effets sont subtils et pourtant persuasifs, ce qui les rend parfaits pour la musique folklorique, la musique classique et la musique rock et pop. Les kalimbas sont des instruments incroyables et les effets de filtre sont un moyen innovant de créer de nouveaux sons.