Les Meilleures Techniques de Jeu Pour Kalimba: Arpèges, Glissandi, Etc.

Kalimba est un instrument à percussion à lamelles métalliques appelé également « mbira« ou « sansa« . Il est à la fois simple et captivant, et des artistes sont de plus en plus nombreux à prendre leur Kalimba et à montrer le monde ce qu’il peut offrir. Cet article fournira une introduction aux principales techniques et astuces pour jouer du Kalimba.

Arpèges

L’arpège consiste à jouer une série de notes l’une après l’autre, en partant de la note la plus basse pour remonter jusqu’à la plus haute. Il est utilisé pour créer des phrasés mélodiques ou pour compléter une partie de kalimba. Lorsque vous jouez des arpèges, vous commencez par la note la plus basse et vous terminez par la note la plus haute. Votre main est en constant mouvement des extrémités du kalimba afin de jouer toutes les notes de la série.

Glissandi

Le glissando est une technique de jeu qui consiste à jouer une série de notes de manière fluide et ininterrompue. Cela peut être fait en faisant « glisser » votre main sur les lames du Kalimba et en jouant les notes dans l’ordre. Vous pouvez également jouer le glissando en alternant le mouvement de vos doigts sur les lames. Vous pouvez commencer lentement et accélérer si vous le souhaitez. Vous pouvez également combiner glissandi et arpèges pour ajouter du mouvement et du dynamisme à votre jeu.

Jeux Percussifs

Le Kalimba peut être utilisé pour jouer des rythmes et des jeux percussifs. La plupart des sons peuvent être effectués en frappant la lame avec un doigt ou en tapant sur la planche à l’aide d’un caillou ou d’une bague. Vous pouvez jouer des rythmes rapides et complexes ou des doux et subtils. Vous pouvez également jouer un mélange de sons en tapant plusieurs lames ou en tapant le corps de votre kalimba.

Effets Spéciaux

Les effets spéciaux sont l’une des caractéristiques uniques du Kalimba. Vous pouvez ajouter des vibrato, des slides’s et des overtones en modulant vos doigts sur les lames. Vous pouvez également ajouter de petits sons de percussions en frappant les lames avec un caillou ou un petit marteau. Ces effets sont importants car ils peuvent ajouter du mouvement, du dynamisme et de la profondeur à votre jeu.

Conclusion

Le Kalimba est un instrument à lamelles métalliques fascinant qui exige une pratique et des techniques de jeu minutieuses. Les arpèges, les glissandi, les jeux percussifs et les effets spéciaux sont les principales techniques de jeu qui peuvent être utilisées. Si vous souhaitez développer votre jeu de Kalimba, n’hésitez pas à utiliser ces techniques afin d’ajouter du mouvement et du dynamisme à vos compositions.