Les différentes techniques de jeu du kalimba pour les musiciens de musique africaine

Comment jouer du Kalimba pour interpréter la musique africaine

Le Kalimba est un instrument de musique africaine fascinant qui est beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît. Bien qu’il soit simplement composé d’une plaque à lamelles et d’une caisse de résonance, il peut être joué de nombreuses manières pour interpréter la musique africaine. Dans cet article, nous allons nous pencher sur les différentes techniques de jeu du Kalimba.

La mélodie

L’une des principales caractéristiques du Kalimba est sa capacité à jouer des mélodies pures. Les mélodies sont les séquences de notes qui forment un air. Les musiciens qui jouent de cet instrument le font en choisissant les lames qu’ils veulent à l’aide de leurs doigts. Chaque lame possède sa propre note, ce qui permet au musicien de créer une mélodie. En appuyant sur les lames, le son se déclenche, et le musicien peut jouer une mélodie complète.

Le rythme

Le rythme est un autre aspect important à maîtriser pour jouer du Kalimba. Il se réfère aux différentes notes et mouvements répétitifs qu’un musicien peut jouer pour créer une certaine pulsation. Pour jouer de Kalimba avec du rythme, le musicien doit pincer les lames avec une certaine force et presser leurs doigts vers le corps du Kalimba. Le rythme peut être ajouté à la mélodie à l’aide d’une technique appelée “percussion corporelle”. Cela permet au musicien de donner encore plus de corps au son et de créer un rythme riche et mélodieux.

Les harmonies

Bien qu’il soit possible de jouer des mélodies simples avec le Kalimba, il est également possible d’ajouter des harmonies à votre interprétation. Les harmonies sont des sons produits en même temps qui peuvent être très différents de la tonalité de base de l’air. Les harmonies peuvent être ajoutées en jouant plusieurs lames des deux mains, ou en plaçant un objet sur certaines lames pour les changer de tonalité.

D’autres techniques

En plus des mélodies, des rythmes et des harmonies, il y a de nombreuses autres techniques que vous pouvez utiliser pour créer des airs fantastiques avec le Kalimba. La combinaison de plusieurs techniques peut produire des sonorités riches et expressives. Vous pouvez essayer des techniques comme le grattement, le glissando, le glou-glou, le flam-bam et d’autres encore. Laissez libre cours à votre imagination et essayez des combinaisons de sons pour trouver des sons unique et expressifs que vous pouvez ajouter à votre musique.

Conclusion

Le Kalimba peut être joué de nombreuses manières différentes pour interpréter la musique africaine. Les mélodies, les rythmes et les harmonies sont les principaux éléments à maîtriser pour commencer à jouer. Il y a également beaucoup d’autres techniques et de styles que les musiciens peuvent expérimenter et qui peuvent leur donner de nouvelles idées. Avec un peu de travail et de pratique, vous pourriez bientôt jouer des airs magnifiques avec le Kalimba.