Les histoires et légendes autour du kalimba dans les différentes cultures du monde

Les Histoires et Légendes Autour du Kalimba dans les Différentes Cultures du Monde

Le Kalimba, également connu sous le nom de mbira, sanza, kalimba, marímba, thumb piano ou encore likembe, est un instrument à percussions et à anches, présent dans de nombreuses cultures et traditions du monde entier. Sa coutume ancestrale de jouer des mélodies douces et mélancoliques a suscité des histoires et des légendes autour du kalimba, qui sont transmises de génération en génération.

Cet instrument est considéré comme sacré par de nombreuses cultures, et il est maintenant reconnu comme un instrument très apprécié à l’échelle mondiale. Les légendes liées à ce percuteur ont été transmises par les peuples qui l’utilisaient. Ces récits sont des aperçus fascinants de la façon dont les différentes cultures du monde regardent le kalimba.

Les histoires africaines

Le kalimba est profondément ancré dans la culture africaine. Des légendes abondent dans toute l’Afrique concernant sa création et son utilisation. Certaines des plus communes racontent que l’un des dieux anciens a donné le kalimba au peuple africain pour que les tribus puissent communiquer entre elles à travers la musique, permettant ainsi la conservation des histoires et des légendes. Une autre légende stipule qu’un certain nombre de kalimbas ont été placés sur sept montagnes dispersées à travers le continent africain, et que leur musique unie toutes les tribus et empêche le continent de sombrer dans le chaos.

Mystères asiatiques

Le kalimba est aussi très populaire en Asie du Sud-Est. On raconte que lors de l’installation de l’ancien royaume chinois de Qin, l’empereur avait qualifié le kalimba comme étant le huitième trésor des sept merveilles mondiales de l’époque. D’autres légendes chinoises disent qu’un seul musicien kalimba peut apaiser les esprits qui hantent les ruines des temples antiques.

Traditions Polynésiennes

Dans la mythologie polynésienne, le kalimba joue un rôle capital. Les anciennes légendes polynésiennes disent que la musique du kalimba peut entrer en contact avec des âmes spirituelles et servir de pont entre le monde réel et le monde invisible. Certains habitants des îles polynésiennes prétendent même avoir entendu des chœurs invisibles accompagner les mélodies jouées sur le kalimba.

Legends amérindiennes

Les histoires et légendes liées au kalimba sont largement présentes chez les tribus amérindiennes, qui jouent de l’instrument depuis des siècles. Selon la légende, le kalimba représenterait le tronc d’un arbre sacré qui a été rempli des voix des ancêtres. La musique qui en sortirait servirait à rassembler les esprits des cieux et de la terre, permettant ainsi la paix et l’harmonie sur Terre.

Non seulement une histoire

Bien que ces légendes et ces histoires soient émouvantes et pleines de mystère, la véritable importance véhiculée par le kalimba est sa capacité à traverser les cultures et les générations. Aujourd’hui, ce petit instrument est devenu populaire et est utilisé par de nombreux musiciens pour créer des mélodies uniques et captivantes qui sont capables de toucher les cœurs et les âmes de tous ceux qui les entendent.

Le kalimba est un trésor que chacun peut s’approprier, tout en étant conscient des croyances uniques qu’il continue de représenter pour des milliers d’années.