Qu’est ce que le Kalimba ?

C’est quoi un Kalimba ?

Lors de la lecture de cet article, vous en apprendrez beaucoup sur l’origine du kalimba, son fonctionnement, etc.

Vous êtes amateur de musique et les instruments de musique de manière générale vous intéressent ? Il existe plusieurs modèles pour différents styles de musique, et chaque instrument produit un son distinct qui est agréable à l’oreille. Vous êtes probablement familier avec une variété d’instruments tels que la guitare, le piano ou le violon. Certains sont très populaires, et nous reconnaissons facilement leur son.

Cependant, il existe d’autres instruments qui sont parfois négligés, malgré leur capacité à produire des mélodies délectables, dont certaines que vous avez peut-être déjà entendues. Il est essentiel d’élargir votre connaissance des instruments de musique du monde entier. C’est pourquoi nous avons décidé de vous proposer un essai complet sur le kalimba.

Avez-vous déjà entendu parler de cet instrument ? En avez-vous déjà vu un lors d’une représentation ? La kalimba est encore relativement peu connue, mais cela n’ajoute rien à son caractère unique. Si vous voulez en découvrir un peu plus sur le kalimba, nous vous invitons à lire la suite de cet article.

 

Origine du kalimba

Présentation du piano à pouce

Pour commencer, il est essentiel de comprendre que le kalimba est un instrument de musique également connu sous le nom de Mbira (ou Mbila, Libemke, ou Marimba), c’est pourquoi vous pouvez entendre ces différents noms. Le kalimba est une sorte de lamellophone et d’instrument de percussion peu connu, notamment en France.

Il possède des lamelles de différentes tailles et formes qui permettent de créer des sons variés en jouant de la musique. Son corps est un support de kalimba traditionnel en bois.

Comme cet instrument de musique est originaire d’Afrique subsaharienne, son son est surtout entendu dans la musique africaine.

Si vous avez déjà écouté ce type de musique, vous avez probablement entendu la kalimba, dont le faible niveau acoustique lui permet d’émettre des sons délicats et qui est donc fréquemment utilisée pour les petites fêtes.

Les touches sont construites en métal et l’instrument se joue en pinçant les différentes lamelles avec les doigts pour créer des vibrations sonores qui permettent d’interpréter le morceau de façon magnifique.

Cependant, pour les amateurs de musique, le kalimba est souvent un instrument qui laisse perplexe. Même si vous savez maintenant ce qu’est l’instrument, vous ne connaissez pas son histoire ou son origine. C’est pourquoi nous avons rédigé une section sur ses débuts.

L’origine du kalimba

Avant de voir l’origine du kalimba, il est essentiel de se familiariser avec un instrument en comprenant la signification de son nom le plus fréquent. La kalimba est un mot bantou qui signifie “petite musique”. Il a d’abord été utilisé pour désigner cet instrument spécifique, mais il est maintenant devenu un nom général pour tout instrument dont le fonctionnement est similaire à celui d’un piano à pouces typique. Toutefois, le terme kalimba peut également désigner l’instrument lui-même, un lamellophone africain primitif en bois.

Les kalimbas existent depuis longtemps. Des traces de l’instrument, par exemple, indiquent qu’il a été fabriqué au Zimbabwe il y a plus de 1 000 ans. Cet instrument a rapidement été utilisé pour des représentations musicales et de nombreux rites africains, tels que la cérémonie de possession des esprits Bira.

Lorsque nous examinons l’origine du kalimba traditionnelle, nous découvrons que des preuves archéologiques en Zambie ont montré des bandes de fer identiques à celles utilisées sur une kalimba. Ces traces extrêmement anciennes ont été découvertes entre 500 et 700 avant Jésus-Christ. Par conséquent, nous pouvons supposer qu’elle a eu un ancêtre proche avant d’être utilisée dans les cérémonies que nous connaissons aujourd’hui. Cependant, cette découverte nous amène à penser que ce barettes retrouvées seraient à l’origine du kalimba

Cet instrument de musique a évolué progressivement en Afrique avant de se répandre sur le reste du globe. La variante Huhg Tracey est le plus souvent associée à la popularisation du kalimba et à la séduction de la population orientale au cours du vingtième siècle.

En effet, son créateur a pris le temps de le présenter au reste du monde, c’est ainsi que nous avons appris à connaître cet instrument africain. De ce fait, il est souvent considéré comme un objet africain au passé compliqué. Cet aspect du mystère renforce notre intérêt pour cet instrument, et cette musique intéresse beaucoup de gens !

Mais, pour mieux connaître l’origine du kalimba, il faut d’abord apprendre comment fonctionne ce magnifique instrument. C’est pourquoi nous avons pris la peine de rédiger une description détaillée du fonctionnement du kalimba.

Découvrez nos Kalimbas personnalisés

Détendez vous, produisez de la musique, faites vous plaisir…
J’en veux un

Composition de l’instrument

Comprendre la construction d’un instrument de musique est essentiel pour bien jouer. Cela vous aidera non seulement à comprendre comment le son est formé, mais aussi à produire plus facilement les bonnes notes.
 
La kalimba est souvent composée d’une construction en bois, de lamelles raisonnantes et d’une barre centrale qui vous permet de générer le son voulu en manipulant les différentes lamelles avec vos doigts. La résonance sera différente selon qu’il s’agit d’une planche plate ou d’une boîte creuse, bien que le modèle plat puisse être amélioré si nécessaire en le posant sur une table, un meuble ou un tissu de percussion, par exemple.
 
Il ne faut pas s’attendre à pouvoir régler le son de ces baguettes en utilisant différentes lamelles pour produire des vibrations sonores. En effet, le son sera surtout contrôlé au niveau du trou creux de la kalimba, qui produira une résonance variable selon que l’entrée est bloquée ou non. Il existe également la kalimba électrique, qui vous permet d’utiliser une prise jack pour améliorer rapidement l’acoustique et la résonance.
 
Le corps de la kalimba est souvent construit en bois et est creux et résonnant, mais des variantes plates sont également disponibles.

Comment marche une mbira / kalimba ?

Une fois que vous aurez appris à comprendre la construction des kalimbas électriques et conventionnels, leur utilisation sera plus simple. Vous découvrirez immédiatement qu’il existe plusieurs modèles sur le marché. Les matériaux varient, mais les tailles aussi. Il existe un modèle de kalimba à 10 touches et un modèle de kalimba à 17 touches, par exemple. La décision sera déterminée par la fonction à laquelle il est destiné et les sons que vous souhaitez produire.

Il est donc essentiel de prendre le temps de découvrir le fonctionnement de la kalimba avant de choisir le type qui correspond le mieux à vos besoins et à vos aspirations.

Pour commencer, la kalimba est composée d’un certain nombre de lames de même composition et de même largeur. La différence réside dans la longueur de ces lames, qui vous permet de produire différentes notes de musique en appuyant sur le métal du bout des doigts.

Pour jouer de la kalimba, il faut pousser la lamelle vers le bas pour produire une résonance sur le corps en bois. Mais ce ne sont pas seulement les lamelles qui font sonner votre instrument ; c’est l’installation dans le corps qui produit ces sons distincts, ainsi que les trous à l’arrière de la kalimba qui permettent à la musique de se réverbérer et de sortir.

L’interprète doit simplement tenir l’instrument dans ses mains et exercer une pression sur les différentes lamelles pour jouer de la kalimba électrique ou traditionnelle. Cependant, une seule main est insuffisante pour un kalimba à 10 ou 17 touches. Par conséquent, divisez les touches en deux moitiés égales à l’aide de vos deux pouces.

Lorsque les pouces appuient sur certaines touches, l’index ou le majeur des mêmes mains travaillent à l’unisson pour ouvrir ou fermer les trous du corps de l’instrument. Cette combinaison d’actions permet de modifier le son en manipulant les vibrations sonores.

Si jouer du kalimba en tant que musicien expérimenté est difficile au début, c’est un instrument de musique simple à maîtriser. Quelles que soient les tonalités utilisées, le chant sera harmonique et les notes seront correctes. Cela en fait un excellent instrument pour accompagner l’éveil musical des enfants. 

Pour produire des sons corrects, vous devrez vous entraîner, en commençant par la coordination des doigts de chaque main. Une mauvaise coordination vous empêchera d’ouvrir ou de fermer le trou correctement et à temps (notez que cette pratique est facultative et ne se fait qu’après avoir maîtrisé l’instrument).

Avant d’essayer de jouer un morceau entier, vous devrez vous exercer, bien que ce soit beaucoup plus facile qu’avec de nombreux autres instruments.

S’entraîner à jouer du Kalimba

Vous comprenez maintenant l’histoire et le fonctionnement de la Kalimba. Vous devriez chercher une Kalimba électrique et commencer à étudier ce nouvel instrument africain.

Il existe plusieurs kalimbas sur le marché. Vous pouvez commencer par un Kalimba à 10 touches, par exemple, car il a moins de cordes à apprendre au début. Cependant, si vous préférez, vous pouvez vous entraîner avec un Kalimba à 17 touches ! Le prix des kalimbas électriques varie en fonction des matériaux utilisés. Par conséquent, nous vous recommandons d’évaluer plusieurs modèles ou de demander conseil à quelqu’un qui en a déjà joué un.

Après avoir acheté votre instrument de musique, il ne vous reste plus qu’à vous entraîner jusqu’à ce que vous puissiez jouer un air. Nous vous recommandons de commencer par des œuvres courtes avec un minimum d’altérations. Cela vous aidera à vous concentrer pendant plusieurs séances afin de maîtriser votre nouveau kalimba. Cela vous aidera également à améliorer votre coordination non seulement entre les doigts d’une même main, mais aussi entre vos deux mains.

Nous vous recommandons d’apprendre à organiser les notes sur le kalimba afin d’avancer plus rapidement. Cela vous aidera à maîtriser plus rapidement cet instrument sonore.

Découvrez nos Kalimbas personnalisés

Détendez vous, produisez de la musique, faites vous plaisir…
J’en veux un

Si vous n’êtes pas satisfaits, vous pouvez aller regarder une autre définition du kalimba.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.