Utiliser le Kalimba en musicothérapie – Instruments de musique et thérapies

L’utilisation du kalimba en musicothérapie a déjà fait ses preuves. La kalimba est un petit instrument aux nombreux attributs qui procurent bonheur et satisfaction. Ses sonorités apaisantes nous transportent dans notre jeunesse et nous plongent dans une harmonie parfaite. La kalimba en musicothérapie a non seulement une grande influence sur le plan cérébral, mais elle présente également des avantages physiques.

Kalimba

C’est quoi la musicothérapie ?

La musicothérapie est une sorte de thérapie par les arts expressifs dans laquelle la musique est utilisée pour promouvoir et maintenir le bien-être physique, psychologique et social d’un individu. Elle englobe un large éventail d’activités, dont l’écoute de la musique, le chant et la pratique d’un instrument. La musicothérapie adopte constamment de nouvelles musiques, techniques et instruments afin d’offrir des options thérapeutiques à une variété croissante de populations spécifiques.

La musicothérapie, pour qui ?

La musicothérapie peut aider un large éventail de personnes présentant des caractéristiques diverses. Les enfants, les adolescents, les adultes et les personnes âgées souffrant de troubles émotionnels, de troubles du développement et de l’apprentissage, de la maladie d’Alzheimer et d’autres affections liées à l’âge, de problèmes de toxicomanie, de lésions cérébrales, de handicaps physiques et de douleurs aiguës et chroniques, y compris les femmes enceintes, font partie des personnes concernées.

Utiliser kalimba en musicothérapie

Kalimba en musicothérapie

Bien que la sédation et les médicaments puissent être utilisés pour réduire l’hypertension, les pratiques de musicothérapie offrent une option plus naturelle et holistique.

La kalimba et la sansula ont récemment été utilisées dans le cadre d’interventions de musicothérapie telles que la création musicale active, les exercices de relaxation et les performances musicales individuelles ou collectives. Le kalimba est utilisé par les musicothérapeutes pour améliorer la communication, renforcer la cohésion du groupe, stimuler la créativité par la création musicale spontanée et s’exprimer de manière nouvelle.

Le kalimba en musicothérapie et la sansula ont démontré d’excellents résultats lors de séances de groupe et individuelles avec des personnes souffrant de lésions cérébrales traumatiques. Bien que les lésions cérébrales affectent tous les degrés de fonctionnement, ces instruments conviennent à tous les niveaux d’aptitude et sont simples à jouer tout en renforçant les capacités de motricité globale et fine.

Les psychologues soulignent l’importance du développement bilatéral, ou du développement des deux côtés du cerveau, dans le développement cérébral des enfants. Notre cerveau droit gouverne notre côté gauche et est responsable de notre intuition, de notre originalité, de notre ingéniosité et de notre pensée latérale. Nous sommes obligés d’utiliser notre cerveau droit puisque nous devons composer des airs sur le kalimba avec les deux mains. Il n’y a pas beaucoup de passe-temps qui nous permettent d’accomplir cela dans notre vie moderne.

Comment utilise-t- on le kalimba en musicothérapie ?

La relaxation par Kalimba

Les patients d’un groupe jouent du kalimba en séquence pour construire des suites d’accords. Les patients s’alignent pour jouer avec le thérapeute, qui spécifie les changements d’accords. La guitare, le piano et d’autres instruments fournissent un accompagnement agréable.

Le son apaisant du kalimba contribue à la relaxation. Le kalimba est posé sur chaque partie du corps mentionnée par le thérapeute pour une relaxation musculaire progressive, de sorte que le client se concentre sur la zone à détendre. Il est conseillé d’utiliser un kalimba en musicothérapie sur une assiette dans ce cas, car les vibrations se propageront plus librement dans le corps.

Une autre façon de se détendre est le massage vibro-tactile, qui peut être effectué (avec l’accord du patient) en plaçant la kalimba sur le dos du client et en jouant doucement tandis que les vibrations massent la colonne vertébrale et les muscles environnants. Le kalimba en musicothérapie est simple à utiliser et permet de réaliser des exercices de relaxation sans interférer avec la qualité acoustique.

S’exprimer par le Kalimba

Le kalimba en musicothérapie peut être joué avec divers instruments lors de séances privées. En l’absence de mots, la musique est utilisée pour décrire des pensées et des sentiments. La technique thérapeutique de la “conversation au kalimba” favorise l’atteinte des objectifs par étapes : pendant qu’une personne joue, une autre écoute, puis les participants passent à la séquence non verbale de la musique.
Dans le “Kalimba Mirroring”, une personne joue une brève phrase mélodique et l’autre répond en imitant la phrase ; les joueurs échangent ensuite leurs chefs.

Votre panier est actuellement vide.

Retour à la boutique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.